Bouclier Bleu

Le Bouclier bleu est l’équivalent de la Croix rouge dans le domaine de la culture. Cet emblème a été choisi lors de la Convention de la Hague en 1954 (Convention pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé), pour marquer les sites culturels à protéger des attaques dans l’éventualité d’un conflit armé. Le réseau du Bouclier Bleu est constitué d’organisations protégeant musées, archives, supports audiovisuels, bibliothèques, ainsi que les monuments et les sites culturels.

Le Comité international du Bouclier Bleu a été fondé en 1996 et comprend les représentants de 5 organisations non-gouvernementales (ONG) qui travaillent dans ce champ. : Le Conseil international des Archives (lien), le Conseil international des Musées (www.icom.museum) , Le Conseil international des monuments et des sites (www.icomos.org), la Fédération Internationale des Associations et Institutions de Bibliothèques (www.ifla.org) et le Conseil de Coordination des associations d’Archives audiovisuelles (www.ccaaa.org).

Des Comités nationaux du Bouclier Bleu ont été fondés dans plusieurs pays. L’association des Comités nationaux du Bouclier Bleu (ANCBS), fondée en décembre 2008, coordonne et renforce les efforts internationaux pour protéger les biens culturels des risques de destruction lors de conflits armés et de catastrophes naturelles. L’ANCBS a ses bureaux à la Hague.