A propos d'UNESCO/PERSIST

Le projet UNESCO/PERSIST est un projet collaboratif qui a pour objectif de répondre aux questions internationales urgentes en matière de stratégies, techniques, sélection, responsabilités et division du travail relatives à la préservation du patrimoine numérique.  

PERSIST - la Platform to Enhance the Sustainability of the Information Society Transglobally (Plateforme pour améliorer la pérennité de la société de l’information au niveau mondial) - a été lancé par l’UNESCO en 2013. Le projet est dirigé par un Comité de Pilotage et est réuni en trois comités de réflexion travaillant sur les questions afférentes :

à la politique (coordonné par l’UNESCO) - débat politique de haut niveau & sensibilisation et prise de conscience mondiale

 

à la technologie (coordonné par l’ICA Conseil International des Archives) - examen des stratégies de préservation, recueil d’anciens logiciels

 

au contenu (coordonné par l’IFLA) - développement de directives pour la sélection du contenu numérique pour une préservation à long-terme par les institutions de conservation de la mémoire

 

Vous trouverez plus d’informations à propos de PERSIST sur le site internet de l’UNESCO et and Flash Janvier 2016-n°31, page 21.

 

Que fait l’ICA?
Comité de réflexion sur la Technologie

Le comité de réflexion sur la Technologie de PERSIST s’est réuni en novembre 2015 pour continuer le travail de développement de la plateforme garantissant la préservation technique du patrimoine numérique.

Les membres sont : David Fricker (Président de l’ICA/Coordonateur), Dr Abdulla Elreyes, Robert Buckley, James Davis, Ryder Kouba, Maria Liouliou, Natasa Milic-Frayling, Jos van den Oever, Jonas Palm, Raivo Ruusalepp, Denise de Vries, Ian Wilson, Vincent Wintermans.

Le comité de réflexion sur la Technologie a examiné diverses questions techniques : compréhension de la structure, nature et signification des objets numériques; comment conserver leur authenticité, identité et intégrité; mise à disposition d’une plateforme pour répondre à ces problèmes.

Les futurs travaux du comité de réflexion sur la Technologie consisteront à :

Offrir technologies et services qui pourront appuyer la sélection, l’accès et la diffusion d’anciens contenus numériques par des experts en conservation numérique

 

Diffuser les connaissances relatives au patrimoine numérique en permettant l’accès aux anciens logiciels et contenus dans le cadre des enseignements, expositions, musées etc. mainstream

 

Encourager la sensibilisation de la société à l’obsolescence numérique et fournir au public des services dans les locaux des bibliothèques, par exemple, permettre aux particuliers d’accéder à leur contenu patrimonial qui peut être stocké sur d’anciens types de médias de stockage d’information

 

Encourager la recherche et l’innovation cherchant à résoudre les questions d’obsolescence numérique, et notamment les moyens de préserver et transférer les connaissances sur les anciens systèmes à travers les générations

 

Etablir le dialogue avec les professionnels, l’industrie des TIC, et les organismes de normalisation sur les licences relatives aux anciens contenus et anciennes technologies dans le but de préserver le patrimoine numérique.

 

Comité de réflexion sur le Contenu

L’ICA est également impliqué dans le Comité de réflexion sur le Contenu, élaborant les Directives pour la sélection du contenu numérique pour une préservation à long-terme. Les Directives sont principalement destinées aux bibliothèques, archives et musées, incluant professionnels et administrateurs qui ont affaire aux documents numériques et projettent de préparer une politique de sélection des documents numériques pour une préservation à long-terme. Les membres de l’ICA sont : Rob Fisher et Sarah Choy. Pour plus d’informations voir le Groupe d’experts sur l’évaluation des archives.

Comment pouvez-vous contribuer?

Vous pouvez participer en contactant le Groupe d’Experts de l’ICA, en donnant vos idées et en partageant vos commentaires :

Groupe d’experts sur l’évaluation des archives.

 

Groupe d’experts sur les documents numériques.