Appel à communications pour le Congrès ICA Abu Dhabi 2020

Congrès 2020 : Abu Dhabi, Émirats arabes unis
16 – 20 novembre 2020
Appel à propositions et à contributions

RENFORCER LES SOCIÉTÉS DU SAVOIR

 

Dans le nouveau paysage des archives, des documents d’activité et des données de notre 21e siècle, les attentes du public, nos modes de travail, la crédibilité même des preuves documentaires et notre manière de protéger nos fonds sont en pleine évolution. La profession se doit d’échanger sur ces thèmes, de réfléchir aux pratiques et de remettre en question ses procédés actuels dans le but d’examiner en profondeur et d’étendre le rôle essentiel joué par les professionnels de l’archivage et de l’information dans les sociétés du savoir du 21e siècle.

Le Congrès ICA Abu Dhabi 2020, intitulé « Renforcer les sociétés du savoir », sera le lieu de rencontre des professionnels de la gestion archivistique et documentaire du monde entier, l’occasion de mettre en exergue et de partager des idées et des recherches novatrices, ainsi que la chance d’élargir notre cercle à d’autres professions plus ou moins connexes. Tout en invitant la communauté archivistique à nous communiquer ses propositions, nous vous demandons également de lancer des appels auprès des bibliothécaires, des professionnels du secteur des musées, des gestionnaires de données, des journalistes et des divers acteurs de la société civile autour de vous, afin qu’ils puissent participer à nos échanges. Les enjeux du 21e siècle en matière d’informations ne touchent pas que les professionnels de l’archivage et de la gestion documentaire, ils nous concernent tous. Partageons donc nos idées et créons des réseaux en vue de renforcer nos sociétés du savoir !

Le Comité du Programme du Congrès ICA 2020 vous invite à lui soumettre des propositions pour les différents types de séance prévus (voir ci-après), portant sur les trois grands sous-thèmes suivants. Dans le cadre de ces thèmes, les sujets à traiter pourront concerner entre autres les points mentionnés ci-dessous :

Intelligence artificielle, Conservation numérique et Technologies émergentes

  • Intelligence artificielle
  • Technologies et logiciels « open source » pour l’archivage et la gestion documentaire
  • Conservation numérique​
  • Mégadonnées (big data), conservation des données et intérêts du grand public

Durabilité du savoir

  • Pérennité des normes en matière d’archivage et des outils « open source »
  • Évaluations automatisées
  • Technologies et gestion des évolutions technologiques
  • Maîtrise et gestion versus accès : concevoir des outils au service de tous
  • Pérennité des logiciels
  • Conservation numérique
  • Sciences humaines numériques et autres limites
  • ODD et initiatives de développement
  • Gestion des métadonnées

Fiabilité et valeur de preuve

  • Blockchain (chaîne de blocs)
  • Production participative : contenus et métadonnées générés par les utilisateurs
  • Automatisation et déontologie
  • Utilisateurs-experts versus professionnels
  • Cybersécurité et gouvernance de l’information
  • Gouvernance de l’internet
  • Le droit à l’oubli

Les contributions sont à proposer en langue anglaise, arabe, espagnole ou française.

Nous vous demandons de formuler votre proposition d’ici le 1er février 2020 (23:59:59 CET) au plus tard. Les personnes dont les propositions auront été retenues en seront informées au plus tard fin mars 2020. Le Comité du Programme ne tiendra compte que des propositions soumises via OpenConf. Toutes les explications relatives au processus de soumission se trouvent sur la plateforme en question.

Types de séance
Les propositions formulées devront correspondre à l’une des six catégories suivantes : (1) Table ronde ; (2) Exposé oral ; (3) Séance de co-laboratoire ; (4) Présentation éclair ; (5) Autre format ; (6) Atelier. Le Comité du Programme du Congrès ICA 2020 se réserve le droit d’accepter une proposition tout en l’intégrant dans une catégorie autre que celle indiquée par son auteur.

  1. Table ronde : 3 à 5 intervenants abordant les théories ou les perspectives relatives à un thème donné, suivi d’un débat (durée totale : 90 minutes). La cohérence intrinsèque des tables rondes autour d’un corpus de recherche important ou d’un thème de recherche particulier est impérative. L’un des intervenants pourra assurer le rôle d’animateur de séance.
  2. Exposé : présentation d’une durée de 30 minutes impliquant un ou plusieurs intervenants autour d’un thème donné. Lors des présentations, il y a lieu de réserver un minimum de 5 à 10 minutes pour les questions de l’assistance.
  3. Séance de co-laboratoire (*) : présentation d’une durée de 20 minutes, dont une dizaine de minutes consacrées à un projet, un thème de recherche ou des initiatives collaboratives en cours de formulation ou d’élaboration, et une dizaine de minutes réservées à des échanges interactifs avec les participants à la séance. Le but de la séance sera soit d’inciter des commentaires de la part des pairs, soit d’annoncer le lancement d’un nouveau projet, d’un nouvel ensemble de données ou d’un nouvel outil.
  4. Présentation éclair : Séance de 5 minutes consacrée à l’exhibition d’un projet, à la démonstration d’une technologie ou à la présentation d’idées, et favorisant le réseautage avec d’autres délégués.
  5. Autre format (*) : Si vous avez des idées novatrices en matière de format de séance, vous êtes invité(e) à nous en faire part dans votre proposition. Dans toute proposition de la sorte, il s’agira : 1) de préciser le format et le nom de l’animateur de séance et 2) de décrire brièvement comment le format proposé permettra de mettre davantage en valeur le sujet traité. Vous pourrez proposer jusqu’à quatre intervenants par séance.
  6. Ateliers Nous sommes ouverts à toute proposition visant la tenue d’un atelier d’une demi-journée ou d’une journée complète et cohérent vis-à-vis du programme du Congrès. Toutes les personnes, chefs de projet PCOM, membres des groupes d’experts, des sections et des branches régionales souhaitant animer un tel atelier devront envoyer leur proposition en suivant la procédure mise en place pour le congrès. Les ateliers pourront réunir 20 à 25 participants au maximum. Aucun service de traduction n’est officiellement prévu, mais les animateurs sont vivement encouragés à prendre leurs propres dispositions en vue de la traduction de leurs supports écrits et oraux. Les animateurs des ateliers devront indiquer les résultats à escompter sur le plan pédagogique et les développer dans le texte de leur proposition. Les personnes dont les propositions seront retenues devront prévoir un système d’évaluation conformément aux procédures figurant dans le programme de formation de l’ICA. La Responsable formations de l’ICA se met à la disposition des animateurs pour les aider en cas de besoin.

(*) Notez que ces séances auront lieu dans un espace flexible et modulable.

Nota :

  • Les intervenants, auteurs d’exposés, participants aux tables rondes et animateurs d’ateliers devront s’inscrire au congrès et s’acquitter d’un droit d’inscription à taux réduit. Les frais liés à leur déplacement jusqu’à Abu Dhabi et à leur séjour sur place seront également à leur charge.
  • Il n’est pas obligatoire d’être membre de l’ICA pour proposer un exposé ou assister à l’événement. Toutefois, les membres de l’ICA bénéficient d’un droit d’inscription préférentiel.
  • Il n’est pas obligatoire d’être membre de l’ICA pour présenter une contribution ou soumettre une proposition. Il n’est pas nécessaire non plus d’exercer son métier dans le domaine de la gestion archivistique ou documentaire. Au contraire, nous incitons vivement les professionnels d’autres secteurs à venir nous informer et à nous pousser à nous remettre en question.
  • Un certain nombre de bourses pourront éventuellement être attribuées à des intervenants. Si vous avez besoin d’une aide financière pour pouvoir assister au congrès, vous êtes prié(e) de nous le faire savoir dans votre proposition.