ArchiLab : La coopération au cœur de notre formation archivistique

Date et heure : le 10 juin 2021 / 10:00 – 11:00 CET

Langue : Français. L'interprétation dans d'autres langues ne sera pas fournie pour ce webinaire.

Résumé du webinaire

ArchiLab a été développé par la Filière Information documentaire, Haute école de gestion de Genève, HESSO (University of Applied Sciences and Arts Western Switzerland), comme un laboratoire pour former les étudiants dans les différentes phases du processus de numérisation. Ces initiatives ont réuni des collègues de toute la HEG pour développer cette offre innovante et opportune pour ses étudiants. Cette session fournira une introduction à ArchiLab et à ses objectifs, ainsi qu'une discussion sur l'importance de la collaboration et du réseautage dans le renforcement de la formation et de l'éducation archivistique.

Conférenciers

Andrea Baranzini

Directeur de la Haute Ecole de Gestion de Genève (HES-SO) 

Andrea Baranzini est Directeur de la Haute école de gestion de Genève depuis 2021 et professeur d’économie politique depuis 2002. Ses travaux se situent principalement dans le domaine de l’économie de l’environnement et du développement durable, avec une centaine de publications sur le sujet. Identifié, en 2014, parmi les vingt économistes les plus influents de Suisse par la Neue Zürcher Zeitung, Andrea Baranzini participe à plusieurs commissions fédérales ou cantonales en qualité d’expert sur les questions de management durable.

basma_makhlouf_shabouBasma Makhlouf Shabou

Responsable du master en sciences de l'information au Département des sciences de l'information (Haute Ecole de Gestion de Geneve, HES-SO)

Le Professeur Basma Makhlouf Shabou est la directrice du Master en sciences de l'information et la coordinatrice des études d'archivage à la Haute Ecole de gestion de Genève à la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale. Elle a obtenu son PhD en Sciences de l’information de l’école de bibliothéconomie et des sciences de l’information de l’Université de Montréal. Elle détient également un troisième cycle en gestion de documents et une licence en études sociales. Elle a accompagné le programme national de la gestion des documents publics au sein des Archives nationales de Tunisie. Elle a contribué à l'enseignement et à la conception de divers programmes d'archivage dans différents pays (Université de Montréal ; Université de la Sorbonne Abu Dhabi ; Université de Mannouba, Tunisie ; Université d'A'Sharqiyah ; Université de Colombie britannique ; Université de Liverpool ; Université de Lausanne, Suisse). Elle codirige le projet DLCM 2 et est impliquée dans divers projets et associations internationales (InterPARES, PIAF, GIRA, GREGI) et dans des groupes d'experts au sein de diverses instances de l'ICA. 

René Schneider

Département des sciences de l'information (Haute Ecole de Gestion de Geneve, HES-SO) 

Titulaire d’un doctorat en linguistique générale (1998) et d’une Maîtrise en linguistique informatique et en espagnol, René Schneider est professeur à la HEG-Genève depuis 2006 et responsable de la filière Information documentaire depuis 2019. Il a également été responsable du master en science de l’information de la HEG entre 2016 et 2020.

Linguiste de formation avec une orientation vers le traitement automatique du langage naturel, il s’intéresse de plus en plus aux données et leur gestion ainsi que la convivialité des interfaces des bibliothèques numériques. Il a été responsable de plusieurs projets, dont Train2Dacar et linked.swissbib.ch. René Schneider s'intéresse également à la question des identifiants pérennes via la projet INCIPIT : Infrastructure Nationale d'un Complément d'Identifiants Pérennes, Interopérables et Traçables.

Alain DuboisAlain Dubois 

Président du Association des archivistes suisses et archiviste au Archives de l'Etat du Valais 

Après l'obtention d’un diplôme d'archiviste paléographe en 2007 (Paris, Ecole nationale des chartes), Alain Dubois a été nommé archiviste auprès des Archives de l'Etat du Valais, puis, à compter du 1er octobre 2014, archiviste cantonal et directeur des Archives de l'Etat du Valais. 

Dans le cadre de ses activités professionnelles, Alain Dubois a notamment été chargé de la mise en œuvre de plusieurs projets en matière de gestion de l'information sous forme électronique: plate-forme de pérennisation et d'archivage, conforme au modèle de référence OAIS, projets de records management électronique et de dématérialisation de processus d'activité, ainsi que définition d'un standard d'échange entre les systèmes de gestion de l'information et la plate-forme de pérennisation et d'archivage (Matterhorn METS Profile et Matterhorn RDF Data Model (http://matterhorn.tools/)). 

Durant deux ans, il a également assuré la responsabilité de la cellule e-culture du Service de la culture. Cette structure originale, qui regroupe des représentants des Archives de l'Etat du Valais, de la Médiathèque Valais, des Musées cantonaux et de l'Encouragement des activités culturelles, a notamment pour objectif de coordonner les pratiques et de mener des projets transversaux en lien avec les technologies numériques et relatives à la collecte, à la conservation, à la mise en valeur et à la promotion du patrimoine culturel valaisan et des ressources culturelles qui lui sont associées. 

Alain Dubois a par ailleurs été élu en septembre 2019 président de l'Association des archivistes suisses, qui compte près de 1000 membres, et enseigne la préservation numérique à la Haute Ecole de gestion de Genève, filière Information documentaire, depuis 2012. 

Ivo IossiggerIvo Iossigger

PDG 4Digital books 

Né en 1967, titulaire d’un diplôme d'Ingénieur en Microtechnique à l'Ecole Polytechnique de Lausanne (1993), Ivo Iossiger poursuit des études post grades à l'Université de Tokyo en 1994, dans le domaine des robots. 

Après quelques années dans l'industrie, il fonde en 1998 la société ASSY SA, active dans l'Engineering et l'Automation. En 2001 il met au point une nouvelle technologie révolutionnaire pour tourner automatiquement les pages des livres et scanner leur contenu à haute vitesse, crée la marque et société 4DigitalBooks et est lauréat de la meilleure business application, par The Wall Street Journal, et lauréat du meilleur Business plan par l'IMD à Lausanne. En 2002 il réalise la vente à Stanford University, en Californie, du premier robot à scanner des livres. 

Président Directeur Général depuis la fondation de la société, il ouvre en 2005 le plus grand atelier de numérisation de Suisse, pour livres et documents patrimoniaux. Précurseur dans la numérisation de masse, il développe en parallèle la manufacture de robots scanners et l'atelier de numérisation. Les deux domaines évoluent et s'imposent sur le marché. 

Ivo IOSSIGER réunit une rare expertise dans les processus de numérisation, allant du document en papier, jusqu'à sa mise en ligne sur une plateforme de consultation. Il conseille les organisations qui dressent des projets de numérisation. 

jacques berchtoldJacques Berchtold

Président de la Fondation Bodmer 

Docteur ès lettres de l'Université de Genève (1994), Jacques Berchtold est directeur de la Fondation Martin Bodmer depuis 2014. Il a enseigné pendant plus de vingt ans la littérature française de la Renaissance au XIXe siècle dans les Universités de Berne, Genève, Yale et Johns Hopkins. 

De 2001 à 2008, il est Professeur de Littérature française du XVIIIe siècle à l'Université Paris3–Sorbonne nouvelle, puis à l'Université Paris IV–Paris-Sorbonne de 2008 à 2014. Depuis 2014, il est Professeur à Sorbonne Université. Depuis 2017, il est professeur titulaire de l'université de Genève (affilié à l'Institut d’éthique, Histoire et Médecine). 

Depuis 2016, Jacques Berchtold est Président de la Fondation Pittard de l’Andelyn, qui décerne annuellement un Prix littéraire à Genève, et est Président de l’Association des Musées et Centres d’art Genevois (AMCAG). 

frederic sardetFrédéric Sardet

Directeur de la Bibliothèque de Genève 

Né le 28 octobre 1963, titulaire d’un DEA (Master 2) en histoire de l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne et d’une licence (bachelor) en sciences économiques de l’université de Genève, Frédéric Sardet est le Directeur de la bibliothèque de Genève depuis le 1er février 2019 ; il dirigeait précédemment le service des bibliothèques et archives de la Ville de Lausanne (2009-2019). 

Il a été régulièrement actif au sein de différents comités d’associations professionnelles, dont l’Association des Archivistes Suisses (2007-2012). Actuellement membre du comité SKKB-CSBC, du conseil de la fondation pour le rayonnement de la BD (Lausanne), du conseil de fondation pour l’Ecrit (Salon du Livre de Genève) et membre du réseau de compétence Vidéo de Memoriav (Berne). 

Il a été actif au sein de différents comités de rédaction dont la revue nationale d’histoire Traverse, Zeitschrift für Geschichte (1994-2004), la revue des associations faîtières des bibliothèques et archives suisses Arbido (2007-2013), la revue d’histoire lausannoise : Mémoire Vive pages d’histoire lausannoise (1996-2018). 

Il a poursuivi son activité de recherche en histoire, notamment genevoise ou vaudoise. Spécialisé en histoire économique et sociale d’ancien régime, il s’intéresse aux questions liées à la démographie, la consommation et l’histoire des genres. 

Il a également publié des travaux dans le domaine de l’information documentaire notamment en lien avec l’archivage audiovisuel. 

Il dénombre plus de 70 contributions à des revues ou mélanges à ce jour.