La SGA de l’ICA participe à la 83e Deutscher Archivtag à Sarrebruck

Il y a quelques semaines, la Secrétaire générale adjointe (Conférences) a assisté à la conférence de l’Association des Archivistes Allemands (VDA) à Sarrebruck. La conférence s’intitulait « Archive ohne Grenzen.Erschließung und Zugang im europäischen und internationalen Kontext » (que l’on pourrait traduire par Archives sans limites ni frontières. Description et accès dans le contexte européen et international). Plus de 600 personnes ont assisté à cette conférence, représentant la richesse et la diversité du paysage archivistique allemand, qui comprend non seulement le Bundesarchiv et les services d’archives des différents Lände mais également les services d’archives des villes, universités, établissements religieux, fondations et organismes de bienfaisance ainsi que des entreprises.

 

MC in Saarbrucken 1

 

« Ces 3 jours ont été très intéressants » rapporte Margaret Crockett. « J’ai eu l’occasion de parler lors de la cérémonie d'ouverture avec le représentant du gouvernement de la Sarre, Madame le Maire de Sarrebruck et l'ancien président de l'Association des Archives Suisses, sans oublier le conférencier principal Dr Asfa-Wossen Asserate, petit-neveu de l'empereur Hailé Sélassié. Fred Van Kan, président de la SPA, et moi-même avions été invités à le rencontrer avant la cérémonie et il a exprimé un grand intérêt pour le travail de l'ICA avec les sections africaines ». Le message de Mme Crockett pour l’ICA a reçu un bon accueil et Bernhard Post, le représentant des VDA à la SPA, a déclaré que les participants étaient heureux de la présence d’une représentante de l’ICA à leur conférence. Plusieurs d’entres eux ont décidé de venir à la Conférence Annuelle de l’ICA organisée à Bruxelles après en avoir entendu parler.

 

MC in Saarbrucken 2

 

Il y a eu une table ronde spéciale pour les participants extérieurs à l’Allemagne, où l’on a pu notamment croiser des représentants pour la Russie, la République Tchèque, la Suisse ou les Pays-Bas. Chacun a expliqué un peu ce qu’il se passait dans son pays et l’ICA a été plutôt bien représenté avec les sections EURBICA, SPA et SAE qui ont beaucoup parlé de la Conférence Annuelle de Bruxelles et ont distribué des signets avec tous les détails.
La conférence était très bien organisée, avec des ateliers au nombre de personnes réduit à la capacité maximum d’accueil pour un apprentissage dans un bon environnement, des séances plénières et des séances en parallèle plus limitées. « Les séances auxquelles j’ai participé ont démontré la variété du travail collaboratif au sein du réseau archivistique allemand et au-delà des frontières avec les services d’archives d’autres pays et avec d’autres professionnels », rapporte Margaret Crockett. « J’ai été très impressionnée par l’ampleur de l’expérience et la profondeur des connaissances aussi bien que par l’aspect et la convivialité de certains réseaux d’information basés sur internet qui nous ont été présentés».

MC in Saarbrucken 3

Téléchargements