L’ICA condamne la destruction des archives de Bosnie-Herzégovine

Voir la version arabe de ce communiqué officiel ci-dessous 

Le 10 février, l’ICA a reçu la confirmation par Directeur des archives de la Fédération de Bosnie-Herzégovine basé à Sarajevo, qu’une quantité importante d’archives historiques a été brulée, conséquence directe des manifestations du 7 février.

Les archives sont composées de documents de la période 1878-1918, lorsque le Ministre des Finances Austro-hongrois administrait la Bosnie, d’archives plus anciennes datant de la période Ottomane, mais aussi d’archives plus récentes sur la commission des crimes de guerre qui a suivi la Seconde guerre mondiale.
L’ICA relaiera à l’ensemble de la communauté archivistique toute nouvelle information se rapportant à l’étendue des dégâts. Pour l’heure, il condamne sans réserve les destructions qui ont déjà été réalisées au regard de la perte irréparable que cela représente pour la mémoire du monde. L’organisation croit aussi qu’il faut prendre les mesures appropriées pour empêcher toute destruction supplémentaire. Pour finir, l’ICA exprime toute sa solidarité à l’égard des collègues des Archives de la Fédération qui vont devoir faire face à l’immense au défi que représente la reconstruction de leur institution.

  • Condamnation-dest-arch-Sarajevo_AR

    Télécharger | 68.59 KB | Type : PDF | Language : Arabic