Mentors 2021

Le programme de Mentorat  est une composante essentielle du Programme Nouveaux Professionnels (NPP). Celui-ci donne aux NP l’occasion de dialoguer avec une audience plus vaste parmi les membres de l’ICA. Le programme profite certes aux nouveaux professionnels, mais également aux professionnels plus expérimentés qui assument le rôle de mentors.

L’appel à mentors le plus récent a été lancé au cours du second semestre 2020. Au total, 14 candidatures ont été reçues. Au terme d’un processus de sélection orchestré par Laura Millar, six mentors ont été choisis pour former des binômes avec les six NP de la promotion 2020.

Pour saluer l’arrivée de ce nouveau groupe de mentors dans le cadre du programme et au sein de la communauté ICA, nous vous invitons à lire leurs biographies, rédigées par leurs mentorés.

 

Turki Aoied Al-Otaibi

Turki Aoied Al-Otaibi vit à Riyad, en Arabie saoudite. Il dirige les archives numériques de l’Autorité saoudienne de radiotélédiffusion à Riyad et est titulaire d’un diplôme de premier cycle en médias et d’un master en administration des affaires décernées par l’université du Roi-Saoud (2014). Il est désormais à la tête de l’un des plus grands projets de préservation cinématographique du pays : l’archivage audio, au format numérique, de plus de 470 000 enregistrements de films et de bandes.

Il encadre le Comité technique pour la documentation du Conseil de coopération du Golfe (CCG), qui est « le plus grand centre d’archives du Moyen-Orient ». ‪Dans son travail, il met à profit ses années d’expérience des archives et de la numérisation. Il s’intéresse également aux relations entre intelligence artificielle et données.

‪Il a participé, en 2020, à une conférence en ligne sur le thème de la propriété intellectuelle, par l’intermédiaire de l’Autorité saoudienne pour la propriété intellectuelle. Il en a tiré la réflexion suivante : ‪« La vidéo la plus intéressante que j’ai jamais vue date des années 1950-1960 et concerne La Mecque. Cela m’a fait une très forte impression et j’espère que, dans un avenir proche, nous disposerons en Arabie saoudite d’une plateforme en ligne gratuite, spécialement dédiée aux archives. »

  • Mentorée : Razan Ahmad, Jordanie

Leonor Calvão

Leonor Calvão est une archiviste portugaise qui vit actuellement dans la fabuleuse ville de Lisbonne. Elle est titulaire d’un diplôme de philosophie et d’un diplôme de troisième cycle en sciences documentaires, avec une spécialisation dans les archives. Dans la foulée, elle entreprend une maîtrise en paléographie et en diplomatie, car l’étude de l’histoire des cultures écrites la fascine. Pour Leonor, ce genre d’études nous permet, entre bien d’autres choses, d’analyser la façon dont l’écriture a servi tant le pouvoir politique que sa contre-culture. Le lien entre l’écriture et les archives lui apparaît comme une évidence, ce qui lui permet de concilier ses différents centres d’intérêt. Elle apprécie également l’étude du symbolisme, de la couleur et de l’éclairage et est comblée lorsqu’elle peut conjuguer ces différents domaines dans ses recherches.

Dans une première phase de sa carrière professionnelle, elle s’est consacrée à la description de projets architecturaux et à la photographie, domaine encore sous-estimé au sein des archives au Portugal dans les années 1990. « Je me suis toujours intéressée à la description et au référencement des images, car il s’agit d’une tâche qui se révèle parfois plus complexe que pour les documents manuscrits », explique-t-elle. Elle s’est également spécialisée dans l’organisation et la description des plans cartographiques et architecturaux et s’est chargée de l’organisation des archives parlementaires photographiques et audiovisuelles.

La deuxième phase de sa carrière a été étroitement liée à l’inventaire des archives personnelles et familiales. Actuellement, ses préférences vont aux projets de science citoyenne et à la collaboration entre les usagers et les archives, qu’elle juge fondamentale pour assurer la pertinence sur le long terme des archives dans le monde actuel. « Personnellement, l’analyse des nouvelles relations avec les usagers des archives m’a toujours beaucoup attirée. C’est un thème qui m’a toujours intriguée, car ici, au Portugal, les archives historiques “s’adressent” aux usagers dans un langage hermétique et il leur est nécessaire d’avoir des connaissances de la description archivistique. » Sa thèse de doctorat aborde cette question, puisqu’elle concerne l’étude de la médiation de l’information dans les institutions parlementaires et examine le lien entre les usagers et leurs services d’information (archives, bibliothèques et centres d’études).

Outre son formidable travail dans le domaine des archives, Leonor se passionne pour les animaux, la photographie et l’actualité.

  • Mentorée : Luz María Narbona, Chili

Juliette Desplat

La Dre Juliette Desplat, originaire de Paris (France) est actuellement à la tête des collections contemporaines aux Archives nationales du Royaume-Uni.

Elle est titulaire d’un doctorat de l’Université de Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, avec une thèse sur le nationalisme égyptien, ainsi que de masters 2 en égyptologie et en études stratégiques et politiques de défense.

Aux Archives nationales du Royaume-Uni, Juliette dirige les équipes contemporaines, responsables des archives de 1782 à nos jours. Elle est spécialiste d’histoire du Moyen-Orient aux XIXe et XXe siècles, et s’intéresse tout particulièrement au développement des identités nationales, aux frontières internationales, à la comparaison des idéologies et pratiques coloniales françaises et britanniques dans la région et aux interactions entre politique, renseignement et archéologie. Juliette partage son expertise grâce à de nombreuses activités de recherche et à destination du grand public.

Juliette a auparavant été chargée de cours en histoire des idées, histoire coloniale et histoire des institutions britanniques aux universités de Cergy-Pontoise, Paris-Descartes et Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, ainsi qu’à l’université britannique du Caire. Elle possède une vaste expérience de conseil, d’encadrement et de formation des étudiants en histoire administrative et en contenus des archives contemporaines du gouvernement britannique.

Juliette souhaitait être mentor dans le cadre du Programme Nouveaux Professionnels parce qu’une structure semi-formelle comme celle-ci permet d’atteindre un niveau supérieur d’échange d’idées et de partage des savoirs. Examiner ensemble les opportunités et les défis auxquels le secteur est confronté ne peut être que bénéfique tant pour les nouveaux professionnels que pour les mentors.

  • Mentorée : Zoe Dickinson, USA (originaire du Royaume-Uni)

Ineke Deserno

La Dre Ineke Deserno a été nommée archiviste de l’OTAN en février 2010. Elle est chargée de la conservation de la mémoire institutionnelle de l’Alliance, tant au format papier que numérique, et de l’accès à son riche patrimoine documentaire. Fonctionnaire internationale jusqu’au bout des doigts, Ineke est arrivée à l’OTAN après avoir totalisé 15 années d’expérience professionnelle dans la gestion des documents et des archives du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), du Comité international olympique (CIO) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’approche transnationale d’Ineke en matière de gestion des archives et de l’information a été façonnée par sa formation dans le domaine, qui a mêlé trois grandes cultures. En effet, elle est titulaire d’une maîtrise néerlandaise en histoire et études archivistiques, d’un diplôme canadien de troisième cycle en gestion archivistique et documentaire ainsi que d’un doctorat australien. Elle aime le vélo et la course à pied.

Ineke donne régulièrement des conférences sur la gestion de l’information dans le monde entier et s’implique toujours activement au sein d’associations professionnelles et de divers projets de recherche internationaux liés aux archives.

  • Mentorée : Elisabeth Klindworth, Allemagne

Elaine Penn

La Dre Elaine Penn est directrice des archives universitaires à l’université de Westminster, à Londres (Angleterre). Dans le cadre de ses fonctions à l’université, la Dre Penn dirige une petite équipe de professionnels chargés de la collecte et de la conservation de plus de 1 000 mètres linéaires de documents créés par l’université afin de les mettre à la disposition des étudiants, du personnel et du grand public.

Depuis plus de vingt ans, la Dre Penn est une professionnelle reconnue dans le domaine des archives et de la documentation. Avant de rejoindre l’université, elle a travaillé pendant deux ans (de 1998 à 1999) à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) en qualité de responsable des archives, puis a occupé un poste d’archiviste aux Archives Rothschild. C’est en 2005 qu’elle a entamé sa carrière d’archiviste universitaire à l’université de Westminster.

La Dre Penn est titulaire d’un doctorat en études de l’information décerné par l’University College de Londres (UCL). Sa thèse, intitulée « Exploring Archival Value: An Axiological Approach » (Exploration de la valeur des archives : une approche axiologique), analyse les analogies potentielles entre la discipline philosophique de l’axiologie et les concepts de valeur dans la théorie archivistique. La Dre Penn a édité plusieurs publications sur l’histoire de l’université de Westminster, et a signé le volume « Educating for Professional Life: Twenty-five years of the University of Westminster » (Formation à la vie professionnelle : vingt-cinq années de l’université de Westminster) (2017). Ses recherches portent sur l’application concrète de la théorie archivistique, en particulier dans le domaine de l’évaluation des documents. La Dre Penn intervient régulièrement à l’occasion de plusieurs conférences régionales et internationales. Elle s’est fixé l’objectif ‘d’apporter une contribution significative à la profession aux niveaux national et international, notamment en assumant le rôle de mentor pour le Programme Nouveaux Professionnels de l’ICA sur la période 2020-2021. La Dre Penn est également membre de plusieurs organisations professionnelles locales et internationales, dont l’Information and Records Management Society (IRMS) et la Digital Preservation Coalition (DPC).

  • Mentoré : Makutla Mojapelo, Afrique du Sud

Kelly Spring

Kelly Spring est actuellement archiviste responsable de la gestion des accès, directrice de la conservation numérique et directrice par intérim du service des manuscrits et des livres rares à l’université de Caroline de l’Est. Outre sa spécialisation dans la gestion des documents numériques et leur accès, elle est convaincue de l’importance des compétences relationnelles dans le secteur des archives, telles que les qualités de leadership, de gestion de projets et de communication, et a publié des ouvrages sur ces thèmes.

Elle est extrêmement impliquée dans la communauté archivistique, à travers ses publications, ses activités de mentorat au sein de la Society of American Archivists et son rôle de secrétaire du Groupe d’experts de l’ICA en gestion des documents numériques et analogiques. Son premier poste dans le domaine des archives était celui de conservatrice adjointe des manuscrits à l’université John Hopkins, métier qu’elle exerçait parallèlement à la poursuite de ses études de maîtrise. Avant de rejoindre le monde des archives, elle a exercé d’autres métiers, notamment celui de fille au pair en Suisse et d’hôtesse de l’air pour la compagnie American Airlines.

Kelly a travaillé dans plusieurs universités des États-Unis, du Maryland à la Caroline du Nord, en passant par la Californie, dans le domaine des archives et de la gestion documentaire, tant sur support physique que numérique. Elle a mis en place une infrastructure pour les conservateurs impliqués dans le processus d’accession, l’accession et le traitement des documents nés numériques, et l’accès aux collections. Elle dirige actuellement 6 employés à plein temps, en plus des diplômés et des étudiants de premier cycle de l’université. Lorsqu’elle n’est pas ensevelie sous les archives, elle aime sortir et se promener en compagnie de ses deux bassets.

  • Mentorée : Francesa Mackenzie, Angleterre

 

De gauche à droite : Turki Aoied Al-Otaibi, Leonor Calvão, Juliette Desplat, Ineke Deserno, Elaine Penn, Kelly Spring.