Patrick Cadell (1941-2010)

 

Le décès de Patrick, à l'âge relativement jeune de 69 ans, a privé la communauté archivistique de l'un de ses plus éminents défenseurs. Il était l'un des véritables gentlemen de la profession et on se le rappellera avec affection comme  un homme d'une exquise courtoisie. Il était naturellement hospitalier, et faisait montre d'une grande générosité.

Après avoir travaillé au British Museum à Londres, Patrick est revenu dans son Ecosse natale en 1968, prendre un poste au Département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale à Edinburgh. Il devint responsable du Département des Manuscrits en 1983, et fut promu Keeper of the records d'Ecosse (Archiviste national) en 1990. Au cours de son mandat d'une durée de 10 ans à la tête des Archives d'Ecosse (aujourd'hui les Archives nationales d'Ecosse), il a constamment démontré qu'une institution nationale d'archives pouvait avec succès appréhender la révolution numérique sans toutefois oublier son engagement pour apprendre, et sans perdre son âme.

 

Patrick était également très influent au niveau international. Il était un des auteurs du premier Rapport sur les Archives de l'Union européenne (1994), connu par la suite sous le nom du « Livre noir ». Plus tard, il racontera comment un chapitre, qu'il avait à l'origine rédigé dans un français parfait, avait été traduit en anglais et de nouveau traduit en français par l'équipe de la Commission européenne, avec, parfois, des résultats très amusants.

 

Il joua également un rôle majeur dans la préparation du second Rapport européen, qui fut publié en 2005. A l'ICA il occupa la fonction de conseiller du bureau de la CITRA (1992-1994), de Président de la CITRA et de membre du Bureau Exécutif (1995-1996). Il accueillit une mémorable CITRA à Edimbourg en 1997. Entre 1996 et 2000 il occupa les fonctions de Secrétaire du Bureau pour la coordination du Programme européen de l'ICA, qui ouvrit la voie à la Branche européenne de l'ICA en 2001 (EURBICA). Après son départ à la retraite du Scottish Record Office à la fin 2000, Patrick resta un membre actif comme agent de liaison de l'ICA avec l'Union européenne et le Conseil de l'Europe. Au congrès de Vienne en août 2004, il fut honoré du titre de « Membre à vie » pour ses services rendus à l'ICA.

Patrick Cadell combinait un amour profond pour son pays, dont il avait une grande connaissance, avec une inébranlable conviction dans la coopération internationale. Il était à la fois un écossais fier de l'être et un véritable internationaliste. D'autres détails sur la carrière de Patrick peuvent être trouvés sur la nécrologie publié dans The Scotsman du 25 juin 2010.

 

David Leitch

Secrétaire général de l'ICA