Nomination de trois nouveaux "Amis de l'ICA"

L'Assemblée générale réunie à Yaoundé lundi 26 novembre, a nommé MM. Gérard Ermisse, Carol Couture et Jonathan Rhys-Lewis "Amis de l'ICA" pour rendre hommage et célébrer ces trois grands professionnels

Gérard Ermisse (France)

De nombreux membres de l'ICA, notamment dans les pays francophones, ont pu bénéficier des compétences et des conseils avisés de Gérard Ermisse tout au long de ses 45 années de carrière. Au cours de cette carrière, d'abord au sein d’Archives départementales françaises, puis aux Archives nationales, où il est devenu directeur du Centre historique, il a également exercé des fonctions de haut niveau dans des associations professionnelles. Président de l'Association des archivistes français dans les années 1970, il est ensuite devenu membre et président de l'ICA/SPA de 1984 à 1988, puis membre du Bureau de la CITRA de 1988 à 1992 et de 2004 à 2008. Il a joué un rôle déterminant dans la genèse et le lancement de l'influent Portail international archivistique francophone (PIAF) et dans l'adoption, par l'UNESCO, de la Déclaration universelle des archives (2011). Il a été élevé au rang de Chevalier de la Légion d’honneur dans le cadre de l’énoncé suivant définissant les conditions d’accès à cette reconnaissance :
« [...] être irréprochable dans son métier et faire quelque chose en plus, qui sorte de l’ordinaire et nous distingue : être créatif et donner aux autres. »

Carol Couture (Canada)

Au cours d'une carrière professionnelle s’étendant sur plus de 40 ans, Carol Couture a fait preuve d'un dynamisme exceptionnel à l'échelle nationale et internationale. Archiviste universitaire, professeur d'archivistique, conservateur et directeur général des Archives du Québec, Président de l'ICA/SAE et organisateur majeur du Congrès 1992 et de la CITRA de 2007, il a joué un rôle déterminant aussi bien au sein de l'ICA que dans le Portail international d'archivistique francophone. C’est sa collègue, Lise Bissonnette, qui en parle le mieux :
Toute personne familière avec le milieu des archives, au Québec, sait que Carol Couture y a certes mené une carrière exemplaire. Lire son imposant curriculum vitae nous apprend qu’il a été archiviste de pointe, professeur, chercheur, directeur, communicateur, essayiste, éditeur, ce qui constitue déjà un parcours intellectuel et scientifique d’une ampleur peu commune. Mais chacun le sait aussi, le cadre qui gouverne la constitution et la conservation de nos archives tient à son action, travail de conception et travail de terrain qui ont dépassé de beaucoup les limites des postes majeurs qu’il a occupés.

Mme Bissonnette ajoute :
Si BAnQ est reconnue aujourd’hui comme la plus importante institution culturelle du Québec, tant par sa taille que par la diversité de ses missions, c’est aussi parce que sa Direction des archives, sous l’impulsion de Carol Couture, a franchi avec nous des frontières et métissages d’actions que tant d’augures disaient impraticables.
Les contributions de Carol Couture ont été récompensées par le Prix Gérard Morisset, la plus haute distinction décernée par le Québec pour contributions à la société québécoise.
 

Jonathan Rhys-Lewis (Royaume-Uni)

C’est à Jonathan Rhys-Lewis que l’on doit le nouveau regard porté par la profession sur la préservation des fonds archivistiques, et en particulier sur la nécessité de créer un environnement adapté pour l'entreposage et la manipulation des documents. En tant que conférencier et conseiller ainsi que par le biais d'ateliers et de publications, il a su allier théorie et pratique de manière enthousiasmante et concrète. Il a participé à des projets visant la conservation d'archives dans de nombreux pays d'Afrique, notamment en Gambie, en Ouganda, en Sierra Leone et au Kenya, et a joué un rôle primordial dans les interventions post-catastrophes.
Margaret Crockett, l'une des personnes ayant proposé sa nomination, résume les récentes contributions de Jonathan Rhys-Lewis à l'ICA ainsi :

Au fil des ans, dans le cadre des CITRA, des conférences annuelles et des congrès qui se sont succédé, il a consacré de son temps et a contribué de son savoir aux programmes professionnels. Au cours des quatre dernières années, il a dirigé le Groupe d'experts de l'ICA sur les bâtiments d'archives et l'environnement, où ses réalisations les plus remarquables ont été :
- Animation d’ateliers très appréciés lors des Conférences annuelles
- Gestion du projet relatif à la bibliographie des bâtiments et équipements archivistiques
- Pilotage de l'étude sur les bâtiments d'archives en Afrique
- Collaboration avec le Groupe d'experts sur la gestion des situations d'urgence et la préparation en cas de catastrophe, dans le cadre d'un atelier mis en place pour la Branche des Caraïbes et mise à disposition de compétences au nom de l’ICA dans le cadre d’une mission de l'UNESCO, au Mexique, visant à évaluer les dégâts causés par le séisme récent.
Jonathan est un véritable expert international, toujours disposé à partager ses connaissances et son expérience.
Il collabore en bonne intelligence avec ses confrères et, tout en privilégiant l'excellence, reconnaît la nécessité de saluer et de soutenir toute démarche visant à améliorer la protection et la conservation des archives.