A propos de la Terminologie archivistique multilingue

 En 2010, la Section pour l’enseignement de l’archivistique et la formation des archivistes (ICA-SAE) a relevé le défi de créer une ressource terminologique archivistique multilingue, interactive et accessible depuis le web.
Initié par INTERPARES et l’ICA, le projet, a été dirigé par Luciana Duranti depuis l’Université de Colombie britannique. Elle est désormais accessible comme un outil de référence pour les archivistes professionnels et les chercheurs sous le nom de Terminologie archivistique multilingue .

Les langues disponibles pour l’instant sont l’allemand, l’anglais, le catalan, le chinois, l’espagnol, le finnois, le français, le grec, l’italien, le japonais, le néerlandais, le polonais, le portugais, le punjabi, le russe, le suédois. Le croate sera bientôt ajouté. Dès qu’INTERPARES aura ajouté les fonctionnalités interactives, la Terminologie archivistique multilingue offrira à ses membres la possibilité d’ajouter des langues, des termes et des définitions.
L’objectif de la Terminologie archivistique multilingue est d’épauler les archivistes, les records-managers et les gestionnaires de l’information dans l’utilisation des termes liés aux archives, des plus traditionnels jusqu’à ceux traitant de la conservation des archives numériques natives. Fondés sur les savoirs archivistiques, diplomatiques et en science de l’information, les 320 termes sont représentatifs des concepts essentiels à la fois pour l’ICA (bon nombre des termes choisis apparaissent dans les dictionnaires existant de l’ICA) et le projet InterPARES.