Réunion du Comité exécutif de l'ICA à Yaoundé

Le Comité exécutif de l’ICA s’est tenu dimanche 25 novembre au palais des Congrès de Yaoundé. Le comité exécutif a discuté des orientations stratégiques de l’organisation, dans le cadre de la création nouveau plan stratégique 2019-2022. La Secrétaire générale Anthea Seles a lancé une revue stratégique et souhaite ouvrir une consultation publique pour recueillir les commentaires et réflexions des membres. Une réflexion a également été amorcée sur les questions constitutionnelles ainsi que sur les adhésions et l’offre proposée aux membres, et sur le futur des conférences et des congrès.

Parmi les priorités stratégiques de l’ICA, le comité exécutif a décidé de faire de l’année 2019 l’année de l’Afrique. Les ressources du programme pour l’Afrique ont donc été augmentées pour poursuivre deux objectifs principaux : la sensibilisation des gouvernements aux problématiques archivistiques d’une part, la formation des professionnels sur le terrain d’autre part.

Le Comité exécutif a ensuite discuté des partenariats et initiatives conjointes en cours entre l’ICA et d’autre organisations internationales, notamment le projet UNESCO-PERSIST et l’initiative de Swisspeace pour la prévention du trafic illicite et interventions en cas de catastrophe et conservation du patrimoine, ainsi que le programme « Mémoire du Monde ».

Les questions concernant le Marketing et les partenariats, la Communication et les publications de l’ICA ont également été abordées, ainsi que les questions organisationnelles concernant la conférence annuelle de l’ICA à Adélaïde, Australie, en 2019 et le Congrès 2020 à Abu Dhabi.

Enfin, un appel sera fait au début du mois de janvier pour l’organisation de la Conférence annuelle 2021.