SAHR cycle de débats : Procès italien de l'Opération Condor

Le Conseil international des archives, Section des droits de l'homme, est heureux d'annoncer notre prochaine conférence de Giulia Barrera sur l'Opération Condor. Cette présentation aura lieu le 07 décembre 2021 à 16h (heure d'Europe centrale) sur Zoom, et sera enregistrée.

L'opération Condor était un accord de coopération secret et illégal passé entre l'Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, le Paraguay et l'Uruguay en 1975 pour traquer et éliminer les opposants politiques qui s'étaient réfugiés à l'étranger. Après les coups d'État de 1973 au Chili et en Uruguay, des milliers d'opposants de ces pays ont fui vers l'Argentine, qui abritait déjà une large communauté de réfugiés paraguayens ; dans les années suivantes, des milliers d'Argentins se sont également réfugiés à l'étranger. En raison du système de coopération Condor, une fois à l'étranger, les opposants politiques n'étaient toujours pas à l'abri d'une disparition forcée de la part des agents du renseignement de leur propre pays : des centaines d'entre eux, en fait, ont été retrouvés et tués. Certains d'entre eux avaient la nationalité italienne.

 Au cours de la dernière décennie, l'Italie a jugé des militaires qui, dans le cadre de l'opération Condor, étaient responsables de la « disparition » et du meurtre de citoyens italiens, et a condamné onze Uruguayens et trois Chiliens. Giulia Barrera a témoigné lors de ce procès, en utilisant des documents d'archives pour fournir des preuves du fonctionnement du plan Condor. Rejoignez-nous quand le Dr Barrera décrira le rôle des documents d'archives dans le procès italien Condor 

 

L'enregistrement est disponible sur youtube: https://youtu.be/JEtG2ZjO4Lg