Visite d’étude suédoise au Secrétariat de l’ICA

Le 16 avril dernier j’ai dirigé un groupe de 24 archivistes et records managers de Stockholm pour une visite d’étude de trois jours à Paris. Nous représentions un certain nombre de différentes administrations de Stockholm, dont les Archives de la Ville. La majorité de notre groupe était plutôt concernée par le Records Management, bien que la distinction professionnelle entre Records Management et Archives n’existe pas en Suède. Par conséquent les différentes visites d’étude ont eu tendance à se concentrer davantage sur des questions d’archives modernes, telle la préservation à long terme.

Nous avons visité les Archives Départementales des Yvelines, le Centre des Archives Diplomatiques du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes à la Courneuve, les Archives Nationales à Pierrefitte et les Archives de l’UNESCO à Paris. Nous avons aussi eu la chance de pouvoir visiter les bureaux de l’ICA dans le centre de Paris, le matin du 19 avril. Ce fut un grand plaisir de présenter mes collègues suédois à l’ICA et à certains de ses représentants principaux. Pour beaucoup d’entre nous qui travaillons principalement dans un cadre essentiellement national, la possibilité d’être mieux informés sur la scène internationale est toujours la bienvenue. En tant que bénévoles et membres de l’ICA, nous partageons une responsabilité dans la diffusion des connaissances auprès de nos collègues suédois.

 

 

Nous avons eu un aperçu intéressant de l’organisation par le biais de son Secrétaire Général, David Leitch, suivi d’une présentation d’Henri Zuber, Vice-Président Programme. Ce dernier a présenté les activités du programme et mentionné les groupes d’experts sur le Records Management et l’Evaluation – entre autres – en cours de création et pour lesquels des volontaires sont nécessaires. La matinée à l’ICA s’est terminée par une pause café au Secrétariat, où nous avons aussi eu l’occasion de rencontrer le personnel. Nous avons tous été enchantés de l’accueil chaleureux donné par nos hôtes. Je tiens à remercier David Leitch et Henri Zuber, ainsi que toutes les autres personnes que nous avons rencontrées durant notre séjour, qui ont rendu cet événement possible et nous ont fait vivre une expérience mémorable.

Martin Ståhl