Notez dans vos agendas la date du Congrès ICA Abu Dhabi et ouvrons dès à présent les échanges sur le thème de « Renforcer les sociétés du savoir » !

L’appel à communications pour le Congrès ICA Abu Dhabi était une invitation, lancée à la communauté archivistique ainsi qu’à nos collègues des professions connexes et autres, à contribuer à des échanges autour de trois grands thèmes : Intelligence artificielle, conservation numérique et technologies émergentes ; Durabilité du savoir ; Fiabilité et valeur de preuve. 

Ces trois thèmes ont été déclinés selon 13 axes afin de refléter la grande richesse de sujets et d’argumentaires figurant dans les plus de 200 propositions acceptées qui feront partie du programme du Congrès. 

Nous vous invitons à lire la description de ces axes (version arabe téléchargeable au bas de cette page), élaborée par les membres des groupes d’experts de l’ICA, le Comité du programme du Congrès ICA Abu Dhabi 2020, ainsi que par les organisations partenaires, afin de vous donner un premier aperçu des grandes lignes du programme professionnel du Congrès. 

Le Congrès ICA Abu Dhabi se tiendra du 19 au 22 octobre 2021 au Centre national des expositions d’Abu Dhabi (ADNEC – Abu Dhabi National Exhibition Centre)

1. Patrimoine archivistique partagé (EGSAH

Cet axe vise les succès, les échecs et les solutions adoptées pour les collections d’archives qui touchent à l’histoire et à la culture de plusieurs communautés, pays ou régions, en particulier lorsque plusieurs parties prenantes s’intéressent à la préservation et à l’accès de ces collections d’archives. 

2. S’unir contre le vol et le trafic (EGATTT

Toutes les institutions sont un jour ou l’autre confrontées à la disparition de documents. Parfois, ils ont simplement été mal rangés. Parfois, ils ont malheureusement fait l’objet d’un vol. Dans les cas les plus graves, ils peuvent même nourrir un trafic international organisé. Le Groupe d’experts contre le vol, le trafic et la falsification (EGATTT) abordera différentes facettes de la lutte qui a été initiée à travers des exemples présentés par des institutions et des initiatives prises à l’échelle internationale. 

3. Questions juridiques et éthiques (EGLM

Il vous sera proposé un programme varié de questions juridiques et éthiques contemporaines liées à la profession, allant des cadres juridiques et de la gestion des archives à l’accès des utilisateurs finaux, avec une place de choix accordée aux défis posés par le droit à l’oubli et le devoir de mémoire et par la nécessité de se prémunir contre la désinformation. Seront présentées les dernières nouvelles de deux grandes initiatives de l’ICA : les commentaires explicatifs qui accompagnent désormais les Principes directeurs concernant l’hébergement en lieu sûr des archives en péril, inaugurés à Séoul en 2016, et le projet de Déclaration sur le droit d’auteur, plébiscitée lors de la Conférence de Mexico l’année suivante. 

4. Accès, innovation et promotion (EGRSO

S’il fallait redéfinir les archives pour permettre à tout le monde de les consulter, à quoi pourraient-elles ressembler ? Pourquoi si peu de personnes accèdent-elles à nos fonds ? À quels obstacles sont-elles confrontées ? Que pouvons-nous changer afin de répondre à leurs besoins ? Cet axe nous poussera à repenser les enjeux de l’accessibilité universelle des archives. 

5. Revitaliser et renforcer les savoirs autochtones dans les archives (EGIM

Cet axe aborde divers aspects de la revitalisation de la présence autochtone dans les archives et du renforcement des groupes autochtones dans cet espace, dans différents contextes nationaux et communautaires. Il analyse l’importance des nouvelles technologies pour la conservation des savoirs autochtones à l’aide des technologies de l’information, le rôle des institutions culturelles dans la préservation de l’identité autochtone, des approches en matière de décolonisation et l’importance d’envisager des scénarios alternatifs pour l’acquisition, la préservation et l’accessibilité. 

6. Métadonnées et description (Comité du programme du Congrès) 

La description, le recours au modèle « Records in Context », l’utilisation d’une terminologie prédéfinie, la création des meilleures métadonnées pour gérer les archives et y donner accès : autant de tâches qui sont au cœur de notre métier. Cet axe explorera de manière détaillée la norme RiC de l’ICA ainsi que les expériences menées dans de nombreuses organisations membres de l’ICA. 

7. Évolutions de la profession (Commission du programme du Congrès) 

Notre milieu professionnel évolue plus vite que jamais. Ces derniers temps, la notion de vérité a pris un sens nouveau, une pandémie a changé nos modes de vie, le dérèglement climatique a eu des répercussions profondes sur nos sociétés, on a l’impression que nous serons en perpétuelle transformation numérique : nous devons nous adapter et être convenablement formés. Nous aborderons les multiples facettes des changements qui touchent notre profession. 

8. Intelligence artificielle... Intelligence archivistique (Comité du programme du Congrès) 

L’intelligence artificielle est en train de transformer la société dans laquelle nous vivons. Cet axe offrira un aperçu et des exemples d’applications pratiques à un moment où les archives examinent les avantages potentiels de l’adaptation des solutions d’IA aux enjeux d’une société du savoir. 

9. Conservation des archives numériques (Commission du programme du Congrès) 

Toutes les formes de communication, tous les systèmes d’archivage et, à terme, toutes les connaissances documentées se présenteront au format numérique. Cet axe parlera d’expériences concrètes dans la réponse aux défis soulevés par la conservation numérique. 

10. Une approche collaborative permettant le renouvellement d’un système archivistique national. L’exemple français (BA France)

La France a renouvelé au cours des dernières années son approche de la gestion des archives publiques numériques. Dans un processus impliquant tous les acteurs, services d’archives, services numériques, la France a proposé un modèle de développement d’un logiciel d’archivage électronique libre de droits et réutilisable, mis en place dans les directions des archives nationales et largement diffusé vers les partenaires privés et les services locaux. Elle a ainsi renouvelé sa vision, ses processus, en utilisant de nouvelles technologiques et de nouveaux modes de travail pour mieux gérer et préserver ses archives publiques numériques. Il faut désormais arriver à passer à l’échelle ! 

11. Chaînes de blocs et gouvernance de l’information (Commission du programme du Congrès) 

Une gouvernance de l’information saine constitue un atout essentiel pour tous les systèmes de documentation et d’archivage. Cet axe portera sur des exemples de bonne gouvernance de l’information ainsi que sur le recours aux chaînes de blocs en tant que gages de l’authenticité et de l’intégrité des informations. 

12. Archives et documents durables (Commission du programme du Congrès) 

L’avenir de toutes les archives repose sur l’importance que revêtent ces dernières dans les sociétés démocratiques et sur les défis auxquels sont confrontées les institutions qui doivent adapter leurs politiques, leurs processus et leurs systèmes en vue de créer des archives et des documents durables, reliées à leur environnement et à l’image de celui-ci. 

13. Présentation des membres du Forum des archivistes nationaux (accessible à tous les participants) (FAN

Des dirigeants et hauts responsables d’archives nationales aborderont un large éventail de sujets en lien avec nos communautés professionnelles, notamment le développement de programmes de numérisation, l’intelligence artificielle et les innovations numériques, les solutions résilientes de gestion des archives, le patrimoine et la mémoire archivistique partagés, la collaboration à l’échelle internationale, et bien d’autres éléments encore. Nous vous invitons à assister à une toute une série de tables rondes et de présentations interactives qui seront proposées par le Forum des archivistes nationaux. 

 

En avril, une fois qu’une décision aura été prise quant au format du Congrès, nous espérons être en mesure de vous communiquer de plus amples renseignements sur cet événement et sur son programme. Nous vous invitons donc à suivre les dernières évolutions via le site web de l’ICA, notre lettre d’information ou encore les réseaux sociaux de l’ICA (Twitter - Facebook). 

Téléchargements