Symposium PERSIST, Canberra, 3 octobre 2018

UNESCO PERSIST | 3 October 2018

Le programme Mémoire du monde de l’UNESCO, les Archives nationales d'Australie et le Conseil International des Archives présentent un symposium:

Lost in the Cloud - Sauver le patrimoine documentaire numérique de l'humanité

Le patrimoine documentaire numérique revêt une importance cruciale pour l'humanité : il est devenu une ressource principale pour la création et le partage des connaissances. Aux quatre coins du monde, nous passons d’une société industrielle à une société de l’information. Néanmoins, nous n’avons pas encore été en mesure, dans les secteurs public ou privé, de trouver des solutions économiques durables pour parvenir à la «pérennité du contenu» dont dépend notre identité culturelle. La durabilité de la société de l'information est une responsabilité partagée des acteurs publics et privés. Les principaux acteurs de cette responsabilité sont les gouvernements, les institutions en charge de la préservation de la mémoire au sens large du terme et les sociétés spécialisées dans la promotion des TIC.

L’UNESCO a un pouvoir de mobilisation au niveau mondial pour amener ces acteurs à collaborer. PERSIST, un projet de l'UNESCO placé sous la bannière du programme "Mémoire du monde", vise à créer un espace pour soutenir le dialogue entre ces acteurs afin d'améliorer la pérennité du contenu.

La Déclaration de Vancouver

Lors de la conférence internationale "Mémoire du monde" à Vancouver (septembre 2012), des experts internationaux ont convenu qu'il était urgent d'établir une feuille de route assortie de solutions, d’accords et de politiques assurant un accès à long terme et une préservation fiable des données numériques. Pour établir cette feuille de route, les gouvernements, les organisations de la société civile et les sociétés spécialisées dans la promotion des TIC devront travailler ensemble. 

La déclaration de Vancouver de l'UNESCO a été le point de départ du projet PERSIST. Cependant, la raison d'être de PERSIST n'est pas nouvelle. En 2003, dans sa charte visionnaire sur la préservation du patrimoine numérique, l’article 12 définissait la tâche de l’UNESCO: « servir de référence et d’instance où les États membres, les organisations internationales intergouvernementales et non gouvernementales, la société civile et le secteur privé devront s'unir pour élaborer des objectifs, des politiques et des projets en faveur de la préservation du patrimoine numérique ». Cet appel à l’action a été renforcé dans la recommandation de l’UNESCO de 2015 concernant la préservation et l’accès au patrimoine documentaire, y compris au format numérique.

Le projet PERSIST

Dans le cadre du projet PERSIST, faisant partie du Plan d'action pour le renforcement du programme "Mémoire du monde" (adopté par le 191e conseil exécutif, objectif 4a), l'UNESCO s'est associée au Conseil International des Archives et à la Fédération Internationale des Associations et Institutions de Bibliothèques(IFLA) pour fournir une plate-forme mondiale avec le pouvoir de rassemblement et de plaidoyer de l'UNESCO. En étroite collaboration avec d’autres parties prenantes, le projet PERSIST vise à renforcer la durabilité de la société de l’information en établissant une continuité de la préservation et de l’accès à l'information. Ce faisant, PERSIST cherche à aider à sécuriser des mécanismes importants de bonne gouvernance et le droit d'accès à la connaissance et à l'information. Pour y parvenir, PERSIST s’efforcera d’établir une coopération et un dialogue entre les gouvernements, la société civile et le secteur privé spécialisé dans les TIC, et de créer des solutions pratiques dans le domaine de la préservation numérique durable.

Le symposium

Ce symposium sera constitué de présentations de structures gouvernementales, de structures du monde universitaire et du secteur des TIC sur la nature du patrimoine numérique et les dangers qui peuvent le mettre en péril. Les conférenciers évoqueront les implications, les menaces et les opportunités que comportent les avancées technologiques ou la perte du patrimoine documentaire dans la conservation de la mémoire scientifique et culturelle future.

Téléchargez le programme ci-dessous:

Téléchargements